LIÈGE

Commune de FORÊT

Monument-crypte en hommage aux membres de l'A.S.
victimes du massacre du 6 septembre 1944
et tombe individuelle dans le cimetière
 

 

 


Localisation de ce monument: Place François Piscart, le long de la Rue Forêt-Village.

Coordonnées GPS: +50°35'01.10", +5°41'53.82"

Inscriptions figurant sur le monument

À l'avant du monument
Partie centrale

"AS
MORIENTES CRUDELITER
MILITES UMBRAE DIXISTIS
LIBERTATEM IMMORTALEM
VOLUMUS
Ce qui signifie:
EN MOURANT D'UNE MANIÈRE CRUELLE
SOLDATS DE L'OMBRE, VOUS AVEZ DIT:
NOUS VOULONS UNE LIBERTÉ IMMORTELLE"

Plaque à gauche
"[Trente-cinq noms, classés par ordre alphabétique]"

Plaque à droite
"[Vingt-deux noms, classés par ordre alphabétique]
DISPARUS
[Onze noms, classés par ordre alphabétique]"

Petite plaque en marbre posée devant le monument
"UNE PENSÉE
CHAQUE JOUR
À NOS COMPAGNONS
ET AMIS DE COMBAT
JEAN STINE
MARIE COURTOIS"

À l'arrière du monument
Plaque de gauche
"[Vingt-huit noms, classés par ordre alphabétique sauf un]"

Plaque dans la crypte
"ICI REPOSENT
ONZE MAQUISARDS A.S. NON IDENTIFIÉS
MORTS POUR LA PATRIE ET LA LIBERTÉ"

Plaque de droite
"[Vingt-sept noms, classés par ordre alphabétique sauf un]"

Informations complémentaires:
En septembre 1944, alors que la Belgique est en train d'être libérée par les forces alliées, les nazis se livrent à de dernières atrocités.
Une politique de terre brûlée dont les civils seront les principales victimes. Le village de Forêt, en province de Liège, aux abords du plateau de Herve, va être le lieu de l'un de ces actes terroristes.
Un groupe de résistants de l'Armée Secrète, dont le quartier général se trouve dans les murs du château de Forêt, va faire l'objet de terribles représailles au mépris de toutes les règles de la guerre.
Le monument rappelle les évènements des 5 et 6 septembre 1944 et fut bâti en mai 1949 par l’architecte Joseph GODRON, l’entrepreneur L. GODRON, le tailleur de pierre J. LEDUC et Robert MASSART, un artiste de chez nous. Le monument-crypte fut conçu pour recevoir les corps des 11 résistants qui n’ont pas pu être identifiés et est un hommage aux combattants du C.T. Il a été inauguré le 4 septembre 1949.
L'imposante statue qui domine le monument représente un maquisard debout et vêtu de l’uniforme salopette de l’A.S.

Pour en savoir plus sur les évènements tragiques de septembre 44 à Forêt:
La vérité sur la tragédie de Forêt et Travail de fin d'études primaires de Jérôme HALBOISTER

Par ailleurs, on trouve, dans le cimetière communal à côté de l'église Sainte-Catherine, la sépulture d'un soldat de 1914-1918. Son nom a été ajouté dans la base de données

Voir les noms mentionnés sur ce monument et sur la tombe individuelle
 










Photo prise en septembre 2010 par Luc BODSON


Source: Escapades: À la découverte de la "Tour de Charlemagne"































Panneau explicatif, sur la place devant l'église


Le château après les évènements de septembre 1944
Source: Histoire du village de Saive - La guerre 1940-1945




Le château, aujourd'hui

Source [200] - Juillet ou octobre 2014


Texte en hommage aux victimes de la tragédie de Forêt
Source: Hommage aux victimes de la Tragédie de Forêt : Trooz



Source [205]



Carte postale ancienne (qui daterait de 1969 d'après les inscriptions au verso) de la cour de la ferme du château avec,
 dans le fonds, l'étable où seront retrouvés une partie des cadavres.



Carte postale ancienne (non datée)