LIÈGE

Commune de WANDRE

Cimetière militaire belge de Rabosée
Belgische militaire begraafplaats Rabosée

 

 

 


Localisation de ce monument: Rue du Bois La Dame, au sommet du Thier de Wandre.

Coordonnées GPS: +50°40'17.24", +5°40'04.51"

Inscription figurant sur le monument

Colonne centrale
"AUX
HÉROS
DE
RABOSÉE

5-6
AOÛT
1914"

Panneau gauche
"DANS LA NUIT DES 5-6 AOÛT 1914 CINQ CENTS SOLDATS BELGES RESISTÈRENT
VICTORIEUSEMENT UNE NUIT ENTIÈRE AUX ASSAUTS DE
2 RÉGIMENTS ALLEMANDS (6000 HOMMES)"

Panneau droit
"ONT COMBATTU DANS L'INTERVALLE BARCHON - MEUSE : 1 BON DE FORTERESSE DU
9E DE LIGNE - 1 BON DU 14E DE LIGNE 4 CIES DES 11E ET 12E DE LIGNE 1 SECTION DE
MITRAILLEUSES 1 BATTERIE D'ARTILLERIE 1 CIE DE PIONNIERS DU GÉNIE"

Réalisation: J. MOUTSCHE de Jupille, architecte
                     Alexis FIVET de Jupille, statuaire (signé)
                     F. CLOSE, sculpteur (signé)

Le premier cimetière fut aménagé sur l'ancien champ de bataille peu après les combats de 1914. Il a été reconstruit en 1925 au sommet du Thier de Wandre.

Vingt-cinq inconnus sont enterrés dans ce cimetière

On trouvera d'autres (très belles) photos de ce cimetière militaire à l'adresse suivante: http://kliedermans.warcemetery.eu/#4.0

Informations complémentaires - Bijkomende informatie

En 2014, le cimetière de Rabosée a reçu la visite de voleurs de métaux qui ont emporté une grande partie des plaques en bronze portant les noms des victimes de guerre. En 2016, de nouvelles plaques, en matière plastifiée, ont été replacées sur les tombes.

In 2014 hebben metaaldieven een groot deel van de bronzen naamplaten van de oorlogsslachtoffers ontvreemd op de begraafplaats van Rabosée. De gestolen platen werden in 2016 vervangen door nieuwe in kunststof.

Voir les noms mentionnés sur les tombes - Zie namen gebeiteld op de graven
 

















Nouveau modèle de plaque nominative à la suite du vol des plaques en bronze en 2014



Mai 2016: À l'avant-plan, de nouvelles plaques sont progressivement replacées sur les tombes.





Ci-dessus, deux photos prises après le vol des plaques en 2014
Ci-dessous, des photos du cimetière avant le vol des plaques

































Source [201] (septembre 2009)





Photos: Yves MAQUINAY (Janvier 2008)













Cartes postales anciennes du premier cimetière, construit sur le lieu du champ de bataille











Cartes postales anciennes (non datées)